La Thin Flex: découverte d’une nouvelle mousse

Depuis peu, un nouveau matériel a été présenté sur le site de Pandor’Arts. Suite aux caractéristiques présentées, nous avons assez été curieux par cette nouvelle mousse et nous en avons acheté pour vous la faire découvrir.

 

La Thin Flex, qu’est-ce que c’est?

 

La Thin Flex est une mousse de 0,8 mm d’épaisseur, très souple. Elle ne se travaille pas comme de la plastazote ou de l’evazote de part sa finesse et sa souplesse. Elle peut servir de recouvrement sur des pièces en PVC, mousse, du moment qu’il s’agit d’un support rigide. La Thin Flex vous permettra de recouvrir vos création avec une couche souple, résistante aux chocs.

ATTENTION : La Thin Flex n’est pas du worbla ou même comparable!
Bien qu’elle puisse servir de recouvrement ce n’est pas du worbla. Le worbla chauffé puis refroidit redevient dur et rajoute du poids sur votre pièce. À l’inverse, la Thin Flex une fois chauffée et refroidie, garde sa souplesse et sa légèreté.

La Thin Flex c’est donc une mousse de recouvrement, fine, légère, souple. Ce n’est pas un matériel mi mousse-mi worbla ni une mousse comparable dans l’utilisation, il s’agit de quelque de nouveau.

Photo par PandorArts

 

Les caractéristiques de la Thin Flex

Couture :

La Thin Flex peut être cousue à la main ou à la machine, elle supporte tous les points de couture. Cependant il vaut mieux doubler la mousse ou associer la Thin Flex avec un tissu pour plus de résistance.

 

               
Photos par Leixya Cosplay

 

On peut l’utiliser sur certaines pièces, cela permet une légère rigidité sans pour autant bloquer les mouvements ou ajouter du poids supplémentaire.
Comme par exemple sur cette pièce, il y a eu un rajout de Thin Flex pour obtenir la forme particulière du haut. Ensuite, du lycra a été cousu à la main dessus.

 

Alleyne Queen’s Blade
Photos et pièce par Leixya Cosplay

 

Non seulement la Thin Flex peut être cousue, mais elle peut aussi être brodée avec ou sans tissu au-dessus. Cela pourra faciliter les logos sur les vestes ou sur les vestes, pour éviter que les motifs se déforment.

 

                
Photos par Pandor’Arts

 

Il est tout à fait possible de coudre des systèmes d’attache dessus, mais il faut faire attention à cause de l’épaisseur de la Thin Flex. Pour ces tests nous n’avons pas fait fait l’essai Thin Flex+système d’attache+ tissu.


Pour les scratchs, il est difficile de les coudre à la machine, même en doublant la mousse. Il vaut mieux coudre  les scratchs à la main, et faire plusieurs points.


Pour les fermetures éclairs, tout passe par la machine, il faut faire attention à l’épaisseur de la mousse mais cela tient. Pour plus de sécurité il vaut mieux faire des points doubles ou alors repasser plusieurs fois.

 

L’élasticité :


Comparé aux autres mousses (plastazote, evazote, XE etc) la Thin Flex résiste plutôt bien à une tension. Comme sur la photo on peut voir qu’elle s’est agrandie de 8cm sans craquer. Pour créer une cassure il a fallut appuyer avec l’ongle sur la mousse déjà moins résistante. Bien que la Thin Flex peut s’étirer, plus on l’étire plus elle perd en résistance donc il ne faut pas l’utiliser sur des pièces qui subissent de grosses tensions.

 

Le recouvrement :

Dans la présentation, nous avons écrit que la Thin Flex pouvait servir de mousse de recouvrement. RAPPEL ATTENTION : La Thin Flex n’est pas  du worbla! Pour pouvoir recouvrir une pièce il faut que celle-çi soit rigide et lisse comme par exemple du bois, du PVC, polystyrène. Le moindre défaut se voit!
Selon nous la Thin Flex est un peu compliquée à prendre en main car elle n’est pas comme les matériaux que nous connaissons. Il faut bien chauffer les deux parties, la Thin Flex en dernier car elle refroidie très vite.

Nous avons essayer deux méthodes, la méthode avec une seule feuille et la méthode « sandwich ».
La méthode avec une seule feuille est la plus difficile, comme ce n’est pas du oral cela adhère moins à la mousse et reste souple. Il est donc plus difficile d’avoir de jolie finition que l’on peut retravailler comme avec du worbla. 

Alleyne Queen’s Blade
Photos et pièce par Leixya Cosplay

La méthode sandwich semble la plus adaptée, il suffit de chauffer petit à petit vos pièces, surtout les bords et les « souder » ensemble. Faites attention, si vous utilisez cette méthode, ne coupez pas votre surplus au bord comme avec du worbla, laisser une petite marge que vous viendrez poncer. Si vous coupez trop au bord, vous aller séparer vos morceaux et cela deviendra beaucoup plus compliqué à rattraper. 

La Thin Flex se colle bien à elle-même, une fois collée impossible de revenir en arrière donc faites attention quand vous la manipulez. 

 

 

Le worbla :

Nous avons expliqué que la Thin Flex adhérait avec les différents mousses mais qu’en est-il du worbla? Nous avons essayé de combiner de la Thin Flex avec du worbla finest art et du black worbla. Les deux chauffés se collent très bien ensemble mais une fois refroidis le worbla se décolle très facilement de la Thin Flex. Les deux ne sont pas à combiner, sauf si il y a un sandwich de worbla mais la mousse étant très fine ce n’est pas le matériel à utiliser en sandwich de worbla.

 

La peinture :

Une des particularités de la Thin Flex c’est qu’elle n’a pas besoin de sous couche pour être peinte et supporte plusieurs types de peinture. Pour tous les tests seule une couche de peinture a été appliquée


Acrylique doré : pas besoin de sous couche pour lisser / la peinture n’est pas absorbée / la peinture séchée résiste quand on étire la mousse


Acrylique rouge : pas besoin de sous couche pour lisser / la peinture n’est pas absorbée / il faut tout de même une couche de peinture blanche pour faire ressortir la couleur / la peinture séchée résiste quand on étire la mousse


Vernis Gomme laque+pigment : aucune sous couche nécessaire / le mélange n’est pas absorbé / selon les pigments la couleur ressort plus sinon il y a besoin d’une sous couche / le mélange ne résiste pas quand la mousse est étirée. Cette technique de peinture marche seulement sur une pièce qui ne bougera pas


Peinture en bombe
: application difficile sur un petit échantillon / il faut vraiment prendre de la distance vu que la mousse est très fine / quand on étire la mousse on perd un peu en couleur, une deuxième couche est nécessaire


Colle à bois : n’adhère pas facilement / ce n’est pas utile d’en mettre la Thin Flex étant déjà lisse / la colle s’écaille quand on étire la mousse

 

Les points négatifs

Comme n’importe quel matériel la Thin Flex n’est pas parfaite et adaptée à toutes les utilisations.

  • la finesse de la mousse oblige à la doubler ou à la combiner avec un tissu pour la coudre, sinon la mousse risque de se déchirer
  • pour recouvrir une pièce il faut que votre base soit absolument lisse sinon les défauts se verront tout de suite
  • une fois votre morceau étiré elle perd en résistance
  • la Thin Flex ne colle pas au worbla
  • une trace d’ongle se voit donc faire attention quand vous manipulez la mousse quand vous recouvrez une pièce, surtout si la mousse est chauffée
  • elle n’est pas faite pour subir de grosse tension sinon elle va craquer
  • chauffer petit à petit la Thin Flex pour pouvoir la travailler facilement, comme elle refroidit très vite chauffer une partie entière est inutile
  • il faut un peu de temps pour apprendre à la manipuler, ce n’est pas comme du worbla ou de la plasta/eva

 

Les points positifs

  • sa finesse permet de garder les pièces légères si on l’utilise pour recouvrir
  • gros avantage grâce à sa finesse et sa souplesse pour des pièces comme des ailes ou autres parties qui ont besoin de textures sans être alourdies
  • elle est très facile à combiner avec n’importe quel tissu (lycra, Simi cuir, coton, satin duchesse)
  • elle peut servir de support pour des pièces d’armure qui doivent être fine et ne pas avoir une rigidité trop grande
  • elle se chauffe et se manipule très facilement, on se brule beaucoup moins qu’avec du worbla
  • elle se coud facilement à la machine ou à la main, elle est assez résistante malgré les coutures
  • elle n’a pas besoin d’apprêt ni de gros ponçage, c’est un beau gain de temps
  • le rendu final est totalement lisse et brillant, pas besoin de ponçage ou de vernis
  • elle peut être brodée
  • excellente résistance aux torsions et étirements

 

La mousse Thin Flex est vendue le site de Pandor’Arts au prix de 24,90€ le mètre. N’hésitez pas à suivre leur page facebook, des tutoriels devraient être publiés concernant la Thin Flex.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *