Paris Manga 25ème édition: Le recap

Ce wee-end se tenait la 25ème édition de la convention Paris Manga, un des salons manga et science-fiction incontournable de la capitale française.

Chaque édition réunie de nombreuses familles, fans, amis pour un event autour de passions communes. Cela fait des années que cette convention existe, elle essaye de s’améliorer et de prendre en compte les remarques du public pour les salons suivants.

 

Photo par Paris Manga

Le plus gros changement pour cette édition est le hall, en effet le salon a déménagé et a prit place dans le Hall 7.2. Un hall beaucoup plus grand que le précédent pour accueillir plus de 75 000 visiteurs, cela a facilité les déplacements pour tous.

Un des problèmes qui a été relevé et semble rester persistant au fil des salons c’est la file d’attente. Le premier jour, la gestion des files a été compliquée mais cela a été résolue le lendemain. La création de trois files selon les billets a permis de fluidifier l’entrée mais l’unique point de fouille a créé une nouvelle attente. Cette attente s’est ensuite répercutée sur la file d’attente extérieur. Une partie n’étant pas couverte un nombre certain a du attendre dans le froid. Nous pensons que l’idée de diviser les files reste une très bonne initiative qui pourrait être reprise aussi pour le point de fouille, cela permettrait de faire rentrer le public plus rapidement.

Une chose que nous avons regretté c’est les escalators, ils ne fonctionnaient pas et cela ne facilitait pas l’accès au salon pour les cosplayers ayant des costumes imposants, contraignants etc. De même pour les familles, qui pour certaines la montée n’était pas simple.

Tout n’est pas négatif, le changement de hall a permit d’accueillir plus de monde et créer des espaces de shooting à l’abri.  Il est vrai qu’à l’intérieur du salon il est difficile de faire des photos malgré la mise en place d’un photocall officiel qui a été tenu par le Kamen Photo. Dans chaque convention, il y a des petits photocall qui sont organisés à l’extérieur, le hall 7.2 s’y prêtant bien. Cela est dommage que beaucoup de cosplayer restent à l’extérieur à cause de diverses raisons (pas de place pour marcher, entrée trop cher etc). Une solution pourrait être de créer un endroit spécialement pour les photographes et les cosplayers avec des fonds photo et peut-être sécurisée la zone extérieur où sont les petits photocall.

 

Scène Just Danse, photo par Paris Manga

 

De nombreuse activités étaient proposées, Just Danse, Jeux Vidéo, conférences, rencontre etc. Paris Manga propose toujours un large choix d’activité pour tous les goûts, tous les âges. Des rencontres avec différents acteurs, influencers de Youtube, acteur de web-série.

Il a été remarqué qu’il y avait de moins en moins de stand de nourriture asiatique au profit de stand de burger, hot dog. On retrouve tout de même le stand de Bubble tea qui propose des formules bulbe tea et sandwich, des stands de curry et yakisoba. Comparé aux éditions précédentes on retrouve moins l’ambiance Japon dans les stands de nourriture, les stands qui proposaient des boite à Bento, soda, bonbons japonais, mochis.

 

Scène Manga, photo par Paris Manga

 

Le cosplay est une des animations ancrées lors de Paris Manga pourtant depuis quelques éditions les cosplayers semblent être moins présents. Cela se ressent notamment sur le concours libre organisé par l’association Winter Is Past, le samedi plus d’une quinzaine de participant était présent. Mais dimanche, jour pour les groupes et la sélection pour la Coupe de France seuls une dizaine de participants en tout sont venus dont 5 pour la Coupe de France. À part les concours et les ateliers découverte (mermaiding, couture, craft, impression 3D etc) proposés par Pandor’Arts, il n’y a aucune autre activité relative au cosplay.  On regrette cette mise en retrait qui a pour conséquence la désertion du salon par les cosplayers malgré le super travail de Winter Is Past pour les concours.

Beaucoup de photographe ont regretté l’absence d’un carré presse sur-élevé devant la scène pour avoir un meilleur angle pour les photos. Cela pourrait permettre de mieux couvrir les concours, conférences et autres animations. L’un des points négatifs lors des animations sur scène c’est le bruit, la proximité des scènes a fait qu’il était difficile d’entendre les prestations cosplay, les conférences avec la musique de Just Danse juste à coté. Même les stands à coté avaient du mal à échanger à cause du bruit et cela a rendu le salon difficile/inconfortable pour certains.

Une chose qui n’a pas changé depuis des années c’est les stands de goddies. Toujours là à chaque édition proposant du sac au t-shirt en passant par les costumes, les perruques, les boites à Bento. La culture japonaise reste présente avec une touche de jeux vidéo , science -fiction.

 

 

Cette édition de Paris Manga a connue une évolution avec le changement de hall. Cependant la petite présence d’activité cosplay a mécontenté une partie de la communauté, nous espérons que l’organisation prendra compte des avis pour la prochaine édition.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *