Tutoriel : Bâton de Aerith Gainsborough

Salut tout le monde !

Aujourd’hui, nous vous proposons un tutoriel photos réalisé par Elaryth Hikari Cosplay pour vous permettre de réaliser le bâton de Aerith Gainsborough, l’un des personnages principaux du très célèbre jeu : Final Fantasy 7 !

Son bâton en lui-même n’a rien de compliqué si on sait où trouver le bon matériel, les bons outils et les bonnes techniques.

En espérant que ce tutoriel vous soit utile pour vos prochaines créations !

 

 

Les Matériaux

La base même de toute création !

Si vous souhaitez réaliser le bâton à l’identique du miens, vous aurez besoin :

  • 1m tube en PVC 30mm de diamètre
  • 2m tube en PVC 50mm de diamètre
  • 2 connecteurs à vis partie mâle 50mm
  • 2 connecteurs à vis partie femelle 32mm
  • Apoxie Sculpt (ou autre pâte qui sèche à l’air libre et qui est dure)
  • Vernis Gomme Laque et pigments noir et argent (ou de la peinture acrylique noire et argent)
  • Cordage de laine ou de lin (une fibre naturelle)
  • Beaucoup de patience

Partie 1 : Préparation des tubes en PVC

Il va de soi que le bâton ne fait pas 3m de haut ! De ce fait, il va falloir couper les tubes en PVC à la bonne taille. Pour ma part, je suis partie sur 67cm pour chaque parties, le baton sera légèrement plus grand que les 2m visés, mais ça me convient parfaitement.

Si j’avais voulu être parfaitement raccord jusqu’au bout des ongles à l’image de référence, la taille des tubes tourne environ à 1m pour le tube de 30mm de diamètre et de 55cm pour les deux tubes de 50mm de diamètre… Après, faire du cosplay, c’est faire aussi ce qui nous fait plaisir, on ne discute pas sur les goûts et les couleurs *rires*

Une fois nos dimensions choisies, on s’arme de notre super mètre de mesures (un simple mètre de couture fait tout aussi bien l’affaire) et on marque nos repères à la taille souhaitée pour chacun des tubes (Image 1).

(Image 1) : Marquage des tubes en PVC

Il n’y a plus qu’à couper sur nos repères avec les outils que l’on a à disposition : scie, Dremel, pinces de jardinier, par magie, à vous de voir.

Une fois les découpes faites, prenez le temps de poncer légèrement les bords pour les lisser et éviter d’avoir des sortes d’échardes disgracieuses par la suite.

Préparez également les connecteurs, car dans le lot nous n’allons pas tout utiliser (Image 2), le but étant de les assembler comme sur (Image 3) afin de pouvoir monter et démonter facilement le dit bâton.

(Image 2) : Ensemble de Connecteurs    –    (Image 3) : Les connecteurs assemblés

De là, il va falloir poncer les connecteurs à la Dremel ou tout autre machine de ponçage afin d’enlever les écriture et reliefs comme le montre (Image 4). Cette étape est importante pour l’apparence générale du bâton, sinon même après peinture vous garderez les logos « PVC », les dents des connecteurs,… Après, c’est comme vous le souhaitez !

(Image 4) : Connecteurs Après et Avant ponçage

Partie 2 : Assemblage

Maintenant que tout est prêt, on assemble !

Gardons en mémoire qu’il faut que l’ensemble soit démontable pour facilité le transport, donc on ne colle pas tout n’importe comment ni avec n’importe quoi. Le PVC se colle très bien avec de la glue, de la colle contact style Neoprene ou de la colle à chaud. Pour ma part, je suis partie sur de la Neoprene ET de la colle à chaud ET de l’Apoxie Sculpt (parce qu’on n’est jamais assez prudent !).

L’ensemble doit se monter comme le montre (Image 5) et (Image 6), l’embout femelle gris clair rentre dans le tube PVC de 50mm de diamètre et l’embout mâle sur le tube PVC de 32mm.

(Image 5) et (Image 6)

Une fois les embouts collés sur leurs tubes PVC respectifs avec la méthode de votre choix vous devriez obtenir quelque chose ressemblant à (Image 7) pour le PVC de 32mm, et l’autre embout bien fixé à l’intérieur du PVC 50mm.

(Image 7) : Embout mâle collé à la Neoprène au tube PVC de 32mm

Testez votre montage en vissant et dévissant plusieurs fois, si ça se décolle, poncez légèrement pour retirer les dépôts de colle et recommencez jusqu’à ce que se soit bien solide. De mon coté, j’ai ajouter de la colle à chaud à l’intérieur des tubes afin de rajouter une sécurité supplémentaire, normalement ce n’est pas obligatoire, mais je préfère être prudente.

Si la colle déborde, il faut la retirer rapidement pour ne pas altérer le rendu final avec des jointures disgracieuses.

Place à présent à ma partie préférée : la sculpture avec l’Apoxie Sculpt et ficelage !

Partie 3 : Ajout des décorations majeures

L’Apoxie Sculpt se travaille comme une pâte à modeler, se lisse à l’eau et durcit à l’air libre. C’est une matière que j’adore travailler tellement qu’elle est simple et efficace !

 C’est une pâte bi-composants : une partie A à mélanger à quantité identique à une partie B. Il faut bien malaxer la pâte pour avoir un rendu lisse et souple, sans zébrure ou autre démarcation de couleur.

Pendant que vous travaillez l’Apoxie, il est fortement conseiller d’utiliser des gants en latex fins ou de bien vous laver les mains avec du savon et de l’eau chaude après utilisation.

L’Apoxie sèche à l’air libre en 2h ou 24h en fonction de l’épaisseur de la pièce sculpté. La matière se ponce, perce, peints, etc… très facilement à la main une fois sèche et dure.

Le but de cette étape est de fermer le haut des tubes PVC de 50mm et de donner un arrondit au niveau des embouts des tubes PVC en 32mm. (Image 8).

(Image 8) : Haut des tubes PVC de 50mm fermés en Apoxie Sculpt avant ponçage

J’ai du attendre une nuit entière avant de pouvoir poncer l’Apoxie sans risquer d’abîmer mon travail, donc soyez patients sur cette étape.

Poncez à la main pour lisser l’Apoxie sèche, c’est encore la méthode la plus rapide pour obtenir un résultat optimal sur les pièces de ce genre. (Image 9) et (Image 10)

(Image 9) pendant le ponçage à la main et (Image 10) du rendu après ponçage

Une fois cette terminé, vous pouvez enrouler le tube de PVC de 32mm dans votre ficelle pour faire la poignée.

Utilisez de la colle à chaud entre la ficelle et le tube en PVC pour fixer la ficelle et éviter qu’elle ne se défasse dans le temps. (Image 11)

(Image 11) : Tube de PVC 32mm avec la ficelle collée

Il ne reste plus qu’à ajouter les Matérias si vous le souhaitez, peindre, vernir et c’est terminé ! Félicitations !

N’hésitez pas à partager avec nous vos créations réalisées grâce à ce tutoriel, à commenter et réagir !

Tutoriel et Photos par Elaryth Hikari Cosplay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *